Un aménagement structurant

Afin de satisfaire au mieux les besoins des usagers de l’autoroute et de respecter le cadre de vie des riverains, l’aménagement de l’autoroute A10 s’inscrit dans un cadre rigoureux. Depuis les premières études jusqu’à la phase chantier, tous les aspects techniques seront précisément évalués, y compris leurs incidences sur l’environnement.

Concrètement, de quels aménagements parle-t-on ?

Pour créer une voie supplémentaire dans chaque sens de circulation, entre Poitiers et Veigné, la solution d’un élargissement par l’extérieur semble être la plus adaptée. Il s’agit d’ajouter une voie à la droite des voies existantes. L’actuelle bande d’arrêt d’urgence va ainsi se transformer en 3ème voie. Sa largeur passera ainsi de 2,5 à 3,5 mètres. En complément, une nouvelle bande d’arrêt d’urgence sera créée. Cette solution s’impose car la conception initiale de l’autoroute A10 n’avait pas anticipé la possibilité de créer une voie supplémentaire. Le terre-plein central n’est, par conséquent, pas suffisamment large pour être utilisé à cet effet.

 

Parallèlement à ces travaux d’élargissement, le projet prévoit de reprendre le réseau d’assainissement, conformément aux nouveaux standards en la matière. Des fossés et des bassins de rétention des eaux de pluie seront construits le long de l’autoroute, en plusieurs points de la section. Ils serviront à recueillir les eaux de ruissellement, qui proviennent de l’autoroute, en cas d’averses ou d’orages. Ils permettront aussi de traiter la pollution et de réguler le débit des eaux rejetées dans le milieu naturel.

L’aménagement de l’autoroute A10 passe également par l’adaptation de plusieurs ouvrages d’art entre Poitiers et Veigné. Les 50 ponts (dits passages supérieurs) qui enjambent l’autoroute sur cette section vont devoir être déconstruits et reconstruits. Ces aménagements seront étudiés en concertation avec les mairies et les conseils départementaux afin de permettre le passage de la nouvelle voie de circulation.

Quant aux 31 passages inférieurs, qui assurent une traversée sous l’autoroute, ils seront élargis sur place. Reste, enfin, l’aménagement des 4 viaducs situés sur la section concernée, qui consistera en la création d’un viaduc supplémentaire par site.

La concrétisation de ce projet offrira des conditions de circulation plus fluides et plus confortables pour les usagers de l’autoroute. Les riverains, de leur côté, bénéficieront des répercussions positives de l’aménagement sur leurs conditions de circulation sur le réseau routier secondaire.

 

Les 4 phases d'un élargissement par l'extérieur

 

1. Adaptation de l’autoroute pour permettre la réalisation des travaux

  • Réduction de la largeur des voies.
  • Neutralisation de la bande d’arrêt d’urgence.
  • Pose des dispositifs de retenue provisoire.

Projet autoroute A10 2X3 voies

 

 

2. Réalisation des terrassements

  • Terrassement pour créer la future bande d’arrêt d’urgence
    et le nouveau fossé.

Projet autoroute A10 2X3 voies

 

 

3.Réalisation de la chaussée

  • Mise en œuvre de nouveaux enrobés sur la future voie de droite et sur la bande d’arrêt d’urgence.

Projet autoroute A10 2X3 voies

 

 

4.Mise en service de la 3eme voie

  • Pose des nouveaux dispositifs de retenue et de la signalisation horizontale définitive.
  • Mise en service.

Projet autoroute A10 2X3 voies